À partir de
10 ans

Devant moi, le ciel

Peu importe où je suis, le ciel sera toujours le même


Spectacle sur l’exil, Devant moi, le ciel porte sur l’espoir que laissent tous ceux qui nous quittent, sur les fantômes qui nous habitent et sur l’ouverture à l’autre. Il porte aussi sur la résilience, capacité inexplicable qui nous permet d’avancer. Il parle de la vie qui continue.

Devant moi, le ciel est un spectacle sans texte qui nous invite à entrer dans un monde de mouvements, d’images, de musique et à prendre place, là où la poésie se mêle du réel.

Un banc, devant le ciel. Une femme portée par la tempête y trouve refuge. Exilée, elle fait partie de ces gens qui doivent fuir, tout quitter et qui rêvent d’une vie meilleure. Étrangère, elle se tourne vers le ciel, qui devient son seul repère. Assise sur ce banc au milieu d’un parc, l’exilée se rappelle son passé. Elle cherche à entrer en contact avec les gens qui y passent dans l’espoir de retrouver des traces de ce qu’elle a perdu. Son regard croisera celui d’une jeune fille qui fuit elle aussi.

Scénario et mise en scène Yves Simard
Conseils dramaturgiques David Paquet
Assistance à la mise en scène Josée Fontaine-Rubi
Décor (idéation) Yves Simard
Scénographie, costumes et accessoires Pierre-Étienne Locas
Musique Christian Légaré, J. S. Bach
Vidéo Michel-Antoine Castonguay
Lumières Sylvain Letendre
Maquillages Suzanne Trépanier
Direction de tournée et régie Marie-Chantal Bonin
Équipe de création Laurianne Brabant, Jacques Beauchemin, Kim Henry, Andréanne Joubert, Marie-Ève Lafontaine, Frédéric Nadeau, Marilyn Perreault, Lysanne Richard, Aude Rioland, Hugues Sarra-Bournet, Martin Vaillancourt

DynamO Théâtre tient à remercier la Maison de la culture Villeray–Saint-Michel—Parc-Extension, la TOHU, ainsi que le Collège Beaubois pour les résidences de création.

La compagnie a également reçu l’appui financier de la Fondation Cole pour la création de ce spectacle.

« Ceux-ci (les adultes) seront émerveillés par le travail des interprètes, leurs chorégraphies, les acrobaties qui servent l’histoire, tout en ajoutant un soupçon de légèreté. On parle beaucoup des projets multidisciplinaires, ces temps-ci, et Devant moi, le ciel constitue l’un des meilleurs arguments en faveur de cette approche. »
Daniel Coté, Le Quotidien

« C’est sur cette image à la fois simple et évocatrice que commence Devant moi, le ciel, nouvelle création de DynamO Théâtre, sans paroles qui frappe par sa force poétique autant que par son côté ludique, mais qui n’a pas peur de l’émotion et d’un certain lyrisme. »
Josée Lapointe, La Presse

« On oscile entre l’admiration devant la lisibilité impeccable de l’oeuvre axée sur le seul jeu des corps […] la fluidité du récit sans mots prononcés l’emporte. Et on s’accroche au dédale des scènes qui font de très habiles allers-retours entre le passé et le présent, grâce à des moyens simples … »
Frédérique Doyon, Le Devoir

« Par-dessus tout, Devant moi, le ciel est un délice visuel par la qualité de la performance des comédiens-acrobates et par les images projetées jointes à la mise en scène qui nous touchent droit au coeur. Ici, malgré les malheurs, il est toujours possible de rêver. »
Pascale St-Onge, mon(Theatre).qc.ca

« Devant moi, le ciel est un superbe spectacle plein de poésie créé pour le jeune public par la compagnie montréalaise DynamO Théâtre; on y trouve tant de finesse artistique que les adultes peuvent eux aussi s’en régaler et être touchés. »
Vance, Tapeworthy

« Quand on parle d’acrobatie, le Cirque du Soleil sait en faire briller les feux, mais DynamO Théâtre en saisit toute l’essence […] fascinante création de théâtre physique […] les cinq interprètes font de cette histoire universelle d’exil un ballet émouvant, parfois drôle et en fin de compte plein d’espoir. »
Martin Morrow, The Grid

Si le spectacle vous a inspiré, n’hésitez pas à nous en faire part en nous écrivant à info@dynamotheatre.qc.ca

«Hier soir, le 18 novembre, j’ai été voir la pièce de théâtre « Devant moi, le ciel » à la Maison de la Culture Ahuntsic-Cartierville.

Ce fut un très beau et grand moment de pure poésie jouée sur scène avec grand art et sensibilité.
J’ai aimé la finesse de vos personnages, j’ai aimé découvrir comment cette jeune immigrée a réussit par ses souvenirs aimants à poursuivre sa route remplie de lumière et d’espoir.
J’ai aimé ressentir cette souffrance si bien traduite,cette quête de sens de cette femme isolée dans ce nouveau pays et de cette adolescente qui comme la femme immigrée se sentait si seule et abandonnée dans sa vie avec des parents qui se déchiraient et se là déchirait, tel un objet, « l’objet » de leur amour tortueux.

Tout y était, la beauté, la joie, l’amour, la haine, la souffrance, et ce, si bien interprété, grâce à la richesse de votre mise en scène et grâce aux talents de vos danseurs et comédiens, grâce aussi à la justesse de leur expression corporelle et aux rythmes musicaux si bien dansés.
Que dire de la trempoline, cette touche… c’était génial et merveilleux à voir dans les sauts si agiles tels des gazelles. La richesse du contenu.. nous permettant de réfléchir sur notre société avec ses beautés, souffrances et grande solitude des êtres parfois.
J’ai passé un moment merveilleux grâce à vous tous!

Dans mon enfance j’ai eu un oncle qui était mime et je suis très sensible à cette forme d’expression artistique qui est très mal connue ici.
Alors quelle joie hier soir de retrouver cette forme d’expression si riche et si belle.

En plus tout gratuit!
Incroyable!
Je vous suis très reconnaissante et je suivrai désormais de près, votre troupe et vos spectacles.»
Louise Pelletier

« Les jeunes ont beaucoup apprécié le spectacle. Ils l’ont trouvé dynamique et ont été étonné de suivre l’histoire, même sans les paroles. Certaines ont même été émues aux larmes. Mes rencontres avec eux après le spectacle étaient enjouées et ils étaient intéressés et volubiles. Un des meilleurs spectacles Jeunesse que j’ai vu. »
Justine Boulanger, février 2014

« Ce spectacle est fabuleux et pourrait être également présenté au grand public. J’ai eu un coup de cœur pour ce magnifique spectacle. »
Une diffuseur, avril 2012

« Bonjour à toute l’équipe,
J’ai vu votre spectacle Devant moi, le ciel, hier soir à la Maison-Théâtre. Ce spectacle m’a émue, bouleversée, réjouie, séduite et encore plus. C’est, à mes yeux, un chef d’oeuvre. Je suis une habituée de la Maison-Théâtre et du théâtre en général et je tiens à vous dire que ce spectacle est le plus beau et le plus grand que j’ai vu depuis de nombreuses années. Je remercie de tout coeur chaque créateur qui a participé à la création de cette oeuvre. Je remercie Yves Simard qui a su mettre en mouvement de façon si sensible et si juste « La vie qui continue » … Je remercie les artistes de grands talents qui ont su me transmettre ce mouvement d’une grande beauté et d’une incroyable fluidité qu’est  » la vie qui continue » … Sans accusation, sans jugement, sans rage et sans haine, mais avec une conscience d’une grande clarté de la réalité, la vie continue dans un mouvement parfaitement juste. Je termine avec cette phrase du poète Khalil Gibran : « Le travail c’est l’Amour rendu visible ». C’est le grand cadeau que j’ai reçu hier soir en assistant à votre spectacle. Merci à vous tous et longue vie à Devant moi, le ciel. »
Lise Gascon, janvier 2013

RESSOURCES



Le matériel promotionnel est disponible pour téléchargement dans la ZONE DIFFUSEUR
Communiquez avec CHLOÉ BESNER, responsable de la diffusion, pour obtenir un code d’accès.