De
6 à 12 ans

Le grand méchant loup

Un exposé oral, trois cancres, trois contes…


De façon à la fois surprenante, absurde et touchante, trois cancres font un exposé oral sur le rôle du grand méchant loup dans les contes classiques pour enfants. Tout au long de ce récit débridé, Madame La Noire, Madame La Blonde et Monsieur Le Châtain nous parlent de ce fascinant personnage tout en recréant les histoires du Petit chaperon rouge, du Loup et les sept chevreaux et des Trois petits cochons.

Mais comment procéder quand on a égaré en partie le texte et qu’on ne se rappelle que très vaguement qui devait faire quoi? Nos trois protagonistes, qui ne s’entendent ni sur leur rôle ni sur le déroulement de l’exposé, s’emballent, dérapent, s’empêtrent et repartent. Qui n’a jamais été terrorisé à l’idée de faire un exposé oral ? À travers cet enchaînement loufoque, ils mettent à nu leurs vulnérabilités et nous font comprendre que c’est en affrontant nos difficultés que l’on devient plus fort. Un défi auquel sont confrontés tous les enfants.

Tout en exploitant les jeux d’ombres, la danse et le chant, ce spectacle de jeu clownesque met en lumière les failles, les fragilités et les petites ou grandes humiliations de l’être humain à travers les rires des spectateurs.


Texte Jacqueline Gosselin
Avec la collaboration de Maryève Alary, Marilyn Perreault, Yves Simard
Mise en scène Jacqueline Gosselin
Assistance à la mise en scène Clémence Doray
Conseils dramaturgiques Sarah Berthiaume
Scénographie, costumes et accessoires
Pierre-Étienne Locas
Voix et environnement sonore Chad Vincent
Lumière Luc Prairie
Maquillages Suzanne Trépanier
Équipe de création Maryève Alary, Marilyn Perreault, Chad Vincent, Yves Simard
« Un succès qui s’explique par la rencontre d’un jeu ludique dans la grande tradition des clowns européens et d’une dédramatisation de l’exposé oral, un des plus grands facteurs de stress chez les écoliers. »
Benoit Leblanc, Courrier Laval

« Il faut bien le dire, cette nouvelle fable clownesque et musicale de DynamO Théâtre a ravi le jeune public qui a ri de bon coeur […] L’auteure et metteure en scène Jacqueline Gosselin rythme parfaitement le jeu physique des acteurs (sur une petite plateforme inclinée vers le public), entrecoupé de numéros chantés et de jeux d’ombres astucieux. Son Grand méchant loup évite aussi le piège du récit moralisant. Les interprètes jouent parfaitement leurs partitions … »
Jean Siag, La Presse

« […] Le spectacle de DynamO Théâtre est inventif à souhait […] Certaines subtilités du spectacle n’auront peut-être pas été saisies par le (trop) jeune public des Petits bonheurs. Il faut une plus grande expérience des contes et de la vie pour apprécier les clins d’œil humoristiques du texte de Jacqueline Gosselin. Qu’à cela ne tienne, les tout-petits avaient ici assez d’images et de plaisir du jeu à se mettre sous […] la dent. »
Patricia Belzil, Jeu no. 144

« Avec le talent et la maîtrise qu’on lui connaît, DynamO Théâtre nous livre cette fois encore une prestation craquante. »
Programme festival Petits bonheurs

« […] le spectacle explore aussi le théâtre d’ombres et c’est là que l’on trouve les passages les plus intéressants – on se souviendra du tragique que dégage la scène où les personnages marchent derrière le rideau dans une admirable forêt de patères et de lutrins de toutes tailles. »
Michel Bélair, Le Devoir

Ce spectacle peut être présenté si un nombre minimal de représentations est assuré.
Communiquez avec CHLOÉ BESNER, responsable de la diffusion, pour plus d’information.